jeudi 12 novembre 2015

Sans blessure apparente


Quel est ce mal mystérieux qui transforme des gens, hommes, femmes, humanitaires, journalistes, combattants, et qui tue la vie intérieure? On l'appelle le stress post-traumatique.

Il y a une importante recherche à ce sujet aux USA qui retrouvent leurs anciens combattants totalement inadaptés à la sociale et souvent dépendants de la drogue qu'ils ont commencé à consommer à l'étranger pour tenir le coup et qu'ils continuent de prendre une fois rentrés chez eux.
Ces gens dévastés par la guerre ont longtemps été un sujet tabou qu'il fallait taire. Or, c'est ce silence qui les tue. Petit à petit la société prend conscience du drame.
Il nous fallait l'évoquer à un moment ou à un autre sur ce site.

Sans blessure apparente est le livre de Jean-Paul Mari.
Il évoque une humanité blessée par le contexte de la guerre.

En fait, le stress post-traumatique fait constamment revivre avec une mémoire, une conscience imprégnées d'un évènement traumatisant. Cela peut amener la personne a développer un comportement associal, incompréhensible qui la pousse au désespoir, voire même au suicide. Pour Jean-Paul Mari, c'est un "cancer de l'âme" dont on peut le guérir. On peut surmonter une rencontre avec la mort, pour retrouver la joie et la légèreté de la vie.

Ces blessures psychiques peuvent se soigner par l'écoute d'un spécialiste qui est habilité à traiter ces cas. La parole qui libère est souvent un bon moyen de guérison. La méditaiton est un moyen incontournable pur se libérer de ces pensées qui tournent dans la tête et revienne tconstamment à la conscience.
Publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire