mercredi 7 décembre 2016

Cohérence entre coeur et cerveau émotionnel

Dans le livre "Guérir" de David Servan Schreiber, on peut lire une façon simple d'expliquer l'implication du système nerveaux autonome dans les bienfaits de la méditation. Ces processus physilogiques ont des répercussions émotionnelles et mentales sur nous-mêmes:

" Comme dans la tradition du Yoga, de la méditation, et de toutes les méthodes de relaxation, la première étape de l'exercice consiste à tourner son attention vers l'intérieur de soi...
Il faut d'abord s'extraire du monde extérieur et accepter de mettre toute préoccupation de côté pendant quelques minutes. Accepter que nos soucis peuvent attendre un peu, le temps nécessaire au coeur et au cerveau de retrouver leur équilibre, leur intimité.
La meilleure façon d'y parvenir est de commencer par prendre deux respirations lentes et profondes. D'emblée, celles-ci stimulent le système parasympathique et font un peu pencher la balance du côté du "frein" physiologique. .. Il faut, en fait, se laisser porter par l'expiration jusqu'au point où elle se transforme naturellement en une sorte de douceur et de légèreté.

 [...] Une méthode efficace pour encourager le coeur à s'ouvrir est d'évoquer directement un sentiment de reconnaissance ou de gratitude et de le laisser envahir la poitrine. Le coeur est particulièrement sensible à la gratitude, à tout sentiment d'amour, que ce soit pour un être, une chose, ou même l'idée d'un univers bienveillant... Pendant cet exercice, on constate parfois qu'un sourire monte doucement aux lèvres, comme s'il était né dans la poitrine et venu éclore sur le visage. C'est un signal tout simple que la cohérence s'est établie.
 [...] Cette cohérence entre le coeur et le cerveau émotionnel stabilise le système nerveux autonome - l'équilibre sympathique/parasympathique. Une fois parvenu à cet état d'équilibre, nous nous trouvons dans une situation optimale pour faire face à toutes les éventualités. Nous pouvons accéder simultanément à la sagesse du cerveau émotionnel - son "intuition" - et aux fonctions de réflexion, de raisonnement abstrait, et de planification du cerveau cognitif."

Cette approche de remédiation du stress par la méditation correspond à celle de la Méditation Sahaja Yoga qui offre des cours gratuits dans plusieurs villes de France. 
"Guérir le stress, l'anxiété et la dépression" de David Servan Schreiber, pages 68 à 71, Robet Laffont, 2003. Ici publié en version poche en 2011.
Publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire