lundi 18 juin 2012

Essais aléatoires et contrôlés sur la Méditation Sahaja Yoga


Sahaja Yoga confère une bonne santé, rompt le stress: étude australienne
IANS - Mardi 12 juin 2012 08:54 TPS
New Delhi, 12 Juin 2012
Le Sahaja Yoga, fondé par Shri Mataji Nirmala Devi, est de plus en plus accepté dans le monde entier comme pouvant calmer le mental et le stress et contribuer à promouvoir une santé mentale et physique, selon une nouvelle étude menée en Australie.
L'essence de Sahaja Yoga, décrite comme le silence mental, qui est beaucoup plus qu’une simple tranquillité, possède plusieurs dimensions, y compris au niveau d’un bénéfice médical. Ramesh Manocha, maître de conférences en psychiatrie à l'Université de Sydney, l'École de médecine, s’exprime à l’IANS d'Australie ..

"Nous avons constaté que le niveau de santé et de bien-être des personnes qui ont médité pendant au moins deux ans, est significativement et majoritairement plus élevé que ceux de la population en général," dit Manocha.
Manocha fait allusion à sa dernière étude sur Sahaja Yoga, qui a porté sur la méditation en tant que silence mental, impliquant plus de 348 personnes, menée conjointement avec Deborah Black et Leigh Wilson à l'école médicale de Sydney.
52% des bénévoles ont expérimenté le silence mental "plusieurs fois par jour ou plus", tandis que 32% l’ont éprouvé "une ou deux fois par jour", selon Manocha, qui est à la pointe de la recherche dans les disciplines méditatives.
"Notre enquête a également démontré que les pratiquants ont non seulement une meilleure santé mentale et physique, mais aussi une relation cohérente entre la santé, en particulier la santé mentale, et leur expérience personnelle de silence mental" explique Manocha.

Développant la notion de silence mental, Manocha dit: "en apprenant à ralentir ses pensées, le pratiquant va commencer à percevoir un petit espace entre chacune. Avec la pratique et en appliquant des techniques spécifiques, le méditant peut creuser l'écart entre deux pensées de manière à ce qu’il expérimente une pensée ou deux et puis un espace de silence, puis une autre pensée ou deux. De cette façon, l'écart entre les pensées peut être élargi jusqu'à ce qu'il y ait de longs moments sans pensée. En fin de compte, les pensées s’arrêtent complètement et le méditant reste totalement conscient et alerte, sans avoir aucune activité de réflexion. C'est le "vide de l'esprit" ou "le silence mental" de Sahaja Yoga" dit-il.

"Le résultat est un état de joie tranquille plutôt qu’un bonheur maniaque extrême. La paix mentale et l'équilibre émotionnel réduisent à leur tour les niveaux d'adrénaline et de cortisol dans le sang, diminuant la pression artérielle et réduisant l'activité du cerveau, ralentissant les processus de pensée" dit Manocha.

"La première enquête à long terme sur la qualité de vie que nous avons menée sur des méditants, a impliqué presque tous les pratiquants du Sahaja Yoga en Australie, ce qui donne des résultats plus concrets que des histoires personnelles" nous informe Manocha.

La vie stressante du docteur Manocha, lorsqu’il était un étudiant en médecine, l’a amené à porter son attention sur la méditation et Sahaja Yoga : "j'ai trouvé l'expérience du silence mental clairement puissante. Les méthodes traditionnelles occidentales pour gérer le stress, telles que l'alcool et la consommation de tabac, endommageaient ma santé", se souvient-il. Comme les scientifiques occidentaux négligent ce phénomène, Manocha a décidé qu'il soumettrait la méditation à une évaluation scientifique pour déterminer si elle pouvait aider les occidentaux à gérer les problèmes mentaux et physiques ordinaires.

"Nous avons effectivement fait beaucoup de recherches sur l'impact de Sahaja Yoga sur le stress au travail, l'asthme, la ménopause et la santé mentale, impliquant des centaines de participants dans de nombreux contextes différents, qui tous indiquent son efficacité", dit Manocha à IANS.
"Deux études distinctes observant des participants souffrant de symptômes de ménopause et de déficit de l'attention avec hyperactivité, ont montré des résultats prometteurs. Elles ont été suivies par un essai aléatoire et contrôlé (RCT) de la méditation pour des patients souffrant d'asthme, puis par un autre essai beaucoup plus important de la méditation contre le stress au travail" a déclaré Manocha.
Leurs résultats ont fourni des preuves solides que le silence mental est associé à un effet thérapeutique. Un essai aléatoire et contrôlé est l'un des outils de recherche les plus simples mais aussi les plus efficaces pour tester l'efficacité d'un médicament, d’une nouvelle procédure ou d’un nouveau traitement sur la santé.
"Il existe des preuves crédibles pour appuyer l'idée que la Méditation Sahaja Yoga, et donc l'expérience du silence mental qui la caractérise, est associée à des effets uniques" conclut Manocha.

Publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire