samedi 18 juin 2011

Le rôle double de la dopamine



La dopamine est un messager chimique (neurotransmetteur) qui n'est pas très commun dans le cerveau. À peine plus de 0,3% des neurones du cerveau produisent de la dopamine. Néanmoins, ces neurones jouent un rôle essentiel dans plusieurs de nos comportements.

Par exemple, ils sont impliqués dans le contrôle des mouvements du corps. Lorsque certains de ces neurones sont détruits, la personne a des tremblements significatifs de la maladie de Parkinson.

La situation inverse, un surplus de dopamine dans certaines régions du cerveau, produit des symptômes terribles associés à la schizophrénie. En fait, les médicaments les plus efficaces pour traiter la schizophrénie sont ceux qui empêchent la dopamine de se lier aux récepteurs de la dopamine.

Enfin, certains neurones produisant la dopamine, entrent en jeu lorsque la personne ou l'animal ressentent du désir ou du plaisir.

Cette association entre nos comportements et une certaine recherche de récompense liée à la dopamine est l'une des découvertes les plus intéressantes des années 1990. Plus nous en apprenons sur les propriétés de cette molécule, plus on commence à percevoir le rôle complexe mais essentiel qu'elle joue dans toutes les dépendances.

La méditation Sahaja Yoga peut effectivement rééquilibrer ces effets négatifs de la dopamine. L’état spécifique de la méditation sans pensée permet au système nerveux parasympathique de laisser passer l’énergie subtile de la Kundalini, qui régit l’équilibre nerveux. L'équilibre entre les deux systèmes sympathiques permet un équilibre comportemental.
Image : circuit de la dopamine dessiné par Shri Mataji en 1989 à Rio

Publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire