lundi 1 novembre 2010

La méta médecine : une avancée vers Sahaja Yoga ?


La méta médecine est une nouvelle façon d’interpréter la maladie, qui est soutenue par la recherche en imagerie médicale. Cette approche des maux est conforme à la compréhension de la maladie par Sahaja Yoga.

« Selon la méta médecine, il n’y a pas seulement une relation esprit/corps, mais plutôt une connexion très précise dans le cerveau entre les organes, le mental et le social. Chaque zone de notre cerveau correspond à un organe spécifique et à un conflit, un traumatisme particulier, ou une expérience liée à notre environnement social.

Cette connaissance est révolutionnaire, car elle nous permet de comprendre comment un processus de la maladie se met en place et pourquoi les thérapies ne fonctionnent pas. Mais ce n'est que le début. La méta médecine va encore plus loin. Chaque organe est directement lié à une réaction à un conflit biologique spécifique. Par exemple, la peau (l’épiderme) est affectée par une perte de contact. La poitrine, par un conflit de séparation, les poumons (alvéoles) par une peur de la mort. Cela signifie que notre organisme et en particulier la connexion entre l'esprit et les organes est bien plus organisée que nous avons pensé dans le passé.

Pourquoi est-ce si important? Eh bien, imaginez à quel point un diagnostic global serait plus précis et plus rapide un si nous connaissions le lien entre l'organe, l’esprit, le cerveau et le social. En outre toutes les thérapies peuvent être appliquées de manière plus efficace et avec plus de succès, parce que nous comprenons la cause, le processus et la signification des symptômes et donc nous pouvons soutenir le processus de guérison au lieu de travailler contre lui. »

Les techniques de nettoyage de la Méditation Sahaja Yoga, l'Ayurveda, la médecine chinoise tentent à stimuler dans l’organisme une réaction de guérison, alors que les médicaments de l’allopathie sont des prescriptions pour combattre une maladie.

Suivant la méta médecine, on pourrait dire qu’une tumeur, même un cancer, est considérée comme une phase de guérison dans un sens très particulier : c’est une matérialisation d’une émotion suite à un choc qui est rejetée par l’organisme sous forme de réaction organique.

L’intérêt de la méta médecine est de montrer ce lien si étroit entre notre cerveau et notre environnement social, nos émotions, notre mental.

Sahaja Yoga décrit très clairement ces liens qui relient des émotions à des organes et considère par contre, qu’une tumeur est un symptôme d’un manque d’énergie dans un centre subtil ou chakra. C’est un mauvais fonctionnement de l’énergie qui peut être rééquilibrée selon des techniques très simples. Des zones du cerveau correspondent bien à des organes qui peuvent être affectés par notre nourriture, mais aussi par notre comportement et nos sentiments. Apprendre la Méditation Sahaja Yoga permet d’avoir un fonctionnement sain et normal de notre corps.
Mais l'avantage le plus important, c'est qu'avec la Méditation Sahaja Yoga, on apprend à diagnostiquer d'où vient le problème et surtout à pouvoir maintenir une bonne santé. Cela donne une indépendance vis-à-vis de tout thérapeuthe, quel qu'il soit, et une objectivité qui peut être vérifiée et partagée par toute autre personne dont le système subtil est éveillé. C'est une liberté certaine, tant vis-à-vis du porte-monnaie que pour notre conscience...

www.metamedicine.org.uk/Meta-Medicine-Models.html

www.metamedicine.org.uk/
Photo : la pyramide des besoins selon le psychologue Abraham Maslow
Publié par stop au stress

1 commentaire: