mardi 10 novembre 2009

Les anti corps sensibles au stress


« Quand une personne voit quelque chose d'effroyable, le centre (subtil) appelé Coeur centre se met à pulser rapidement. Jusqu'à l'âge de douze ans, le sternum, qui est placé entre les côtes, ici, comme vous le savez, crée des anticorps pour lutter contre toute invasion interne, qu'elle soit mentale, émotionnelle ou physique. Ces anticorps sont répartis dans tout le corps jusqu'à l'âge de douze ans. Et quand le sternum reçoit un message (de peur), il commence à trembler et il transmet, communique aux anti-corps, par l'intermédiaire des nerfs, par les artères ou les autres liens que l’on a jusqu’ici découvert, l’ordre de se battre. Ces anti-corps combattent la maladie…

Si une femme se sent stressée, si elle a un sentiment d’insécurité, alors ce centre est toujours en pulsation. Et c'est ainsi que les anticorps se retrouvent épuisés, parce qu'ils sont tout le temps en état d'urgence…Or, lorsque ces anticorps sont fatigués, ils s’engourdissent terriblement et ils ne peuvent plus trouver la force de lutter contre une agression.
De même, si une dame, comme Je vous l’ai dit, est stressée au quotidien, a un problème et ressent toujours de la peur, il s’ensuit que le système commence à trop se fatiguer. En fin de compte il tombe malade. Elle peut alors développer une maladie appelée le cancer du sein. Le cancer du sein est très fréquent de nos jours parmi les femmes occidentales. Parce que la maternité de la femme est remise en question...Et lorsque une dame constate que sa maternité est mise en doute, elle commence à se sentir très nerveuse. Le Cœur centre en devient hyper actif, et elle développe ce type de cancer du sein, des troubles de la poitrine, toutes sortes de problèmes, car ses anticorps sont devenus très faibles. »
Shri Mataji, programme public, Melbourne, Australie, 1983
Publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire