mercredi 15 juillet 2009

Pour une santé durable et globale


Petit résumé d'un symposium sur les effets de la Méditation Sahaja Yoga sur une santé globale durable, tenu lors d'un congrès organisé par les Nations Unies.

Du 9 au 11 mai 2007, s'est tenu un congrès organisé par les Nations Unies (Unesco-Unevoc) et l'Université de Bonn, sur le sujet « vers une santé globale durable ». Son but principal était de s'adresser aux « Buts du Développement du Millénaire » : éradication de l'extrême pauvreté et de la faim, développement de l'éducation universelle, promotion de l'égalité, réduction de la mortalité infantile, ralentissement du développement du Sida, de la malaria et autres maladies, promotion d'un partenariat pour le développement, etc. La plupart des intervenants étaient des politiciens influents, des responsables politiques, des professionnels de la santé, la plupart à un niveau professoral et à la tête d'importantes Institutions...


Avec l'aide de deux organisateurs du Congrès, nous avons introduit à cette conférence, un symposium intitulé « développement de la conscience humaine et santé durable ». Le symposium était présidé par Elena Bonfiglioni, qui est Directrice du CSR (Corporate Social Responsibility) et Community Affairs (LCA) Corporate Citizenship, Microsoft - Brussels ainsi que par moi-même.

Nous avions cinq orateurs : Dr Sandeep Rai (Assoc Prof of Internal Medicine, Mahatma Gandhi Mission Medical College & Hospitals, Mumbai), Dr Madhur Rai, (Director, Research and Development International Sahaja Yoga Research and Health Centre, Navi Mumbai, India), Dr Maurizio Zollo (Assoc. Prof. of Strategy from l'INSEAD, Business in Society (IBiS) Centre, Fontainebleau, France), Dr Wolfgang Hackl, PhD en Psychologie actuellement directeur de sa propre Société de `management training', à Vienna Austria, et moi-même (Assoc. Prof of Cognitive Neuroscience, Institute of Psychiatry, King's College London), ainsi que Shantanu Reinhold, qui est aussi impliqué dans un large projet européen de recherche sur les effets de la Méditation Sahaja Yoga sur la responsabilité sociale chez les managers, sous la direction de Maurizio, et qui avait une participation importante dans l'organisation de ce symposium et le tournage du film de ce symposium.


Avec ce symposium, nous voulions tenter de mettre en évidence que, si des changements environnementaux sont nécessaires et cruciaux pour améliorer la santé globale et autres, il existe aussi une voie complémentaire pour améliorer cette santé globale, qui peut être utilisée comme auxiliaire des changements environnementaux. Il s'agit du changement intérieur, au niveau individuel, un changement de conscience obtenu par des techniques de méditation.

Elena présenta le symposium et les orateurs. J'ai montré quelques diapositives faisant ressortir que certaines maladies et en particulier celles qui se rapportent à la santé mentale ainsi que les maladies en rapport avec le stress, montent en flèche tant dans les pays développés que dans ceux en voie de développement.

Pour donner une idée de cette situation désastreuse, la santé mentale représente 31% des invalidités et des dépressions, et, en Europe en 2020, le suicide sera la principale cause de mortalité et d'invalidité chez les jeunes. Des changements environnementaux sont nécessaires, mais ils ne suffisent pas et sont peu efficaces dans les maladies psychologiques. Ce que nous voulions démontrer dans ce symposium est que la Méditation est une technique efficace qui peut être utilisée comme auxiliaire pour améliorer la santé mentale, émotionnelle et physique ainsi que les qualités sociales. J'ai commencé par l'examen des preuves scientifiques concernant les effets bénéfiques de la Méditation sur la santé physique et mentale. J'ai montré que la méditation (en particulier la méditation Sahaja Yoga, mais aussi j'ai mentionné des études sur la Méditation Bouddhique) a des effets, à court et à long terme, sur des mesures objectives de la personnalité, des fonctions cognitives, des processus physiologiques, sur les structures, les fonctions et sur la chimie du cerveau, qui sont importantes pour la stabilité émotionnelle et la faculté de récupération.


J'ai aussi montré les effets de la Méditation Sahaja Yoga sur certains problèmes neuropsychiatriques, comme l'épilepsie, les déficits de l'attention et la dépression. Puis, le Professeur Maurizio Zollo, dans le cadre d'un vaste projet européen, rapporta ses découvertes sur l'utilisation de la Méditation Sahaja Yoga pour améliorer la conscience sociale des managers d'entreprises. Il montra que le coaching en méditation peut améliorer la stabilité émotionnelle des managers et, en même temps, augmenter les traits de caractère psychologiques qui permettent un meilleur comportement socialement responsable.

Le Dr Madhur Rai présenta plusieurs cas, parmi les plus remarquables, étudiés au Centre à Vashi. Des patients avaient été guéris dans un temps très bref par la M. SY exclusivement (sans aucun médicaments). Elle présenta des cas spectaculaires de guérisons rapides de dépression, d'épilepsie, de carcinomes, de diabètes et d'arthrite. Tous ces cas bien documentés par des mesures physiologiques faites au début et à la fin du séjour.


Le Dr Wolfgang Hackl fut le dernier orateur. Il souligna le concept de conscience collective tiré au clair par les découvertes de Rupert Sheldrake. Il présenta ses découvertes sur les effets de la Méditation Sahaja Yoga sur la diminution de la consommation des drogues qu'elles soient utilisées par de gros ou de petits consommateurs. Puis il fit une courte démonstration de comment la Méditation Sahaja Yoga fonctionne. Pour illustrer la localisation des fontanelles, il montra une photo de Shri Mataji aux participants, puis il leur proposa de méditer en mettant leur attention sur leur propre Sahasrara.


Présenter la Méditation Sahaja Yoga à partir d'un point de vue entièrement scientifique a été une expérience vraiment étonnante pour chacun de nous. J'ai été très étonnée de voir comment des yogis qui sont professionnels dans domaines différents (psychologie, neurosciences, médecine, économie et management), ne parlant normalement pas le même langage, ont été capables de présenter la Méditation Sahaja Yoga depuis différents points de vue, et, comme l'a dit Wolfgang, de « sentir, parler et agir d'une même voix et d'un même corps ». Mes remerciements à tous les médecins qui ont publiés de nombreux articles scientifiques de grande qualité dans des Revues scientifiques et médicales réputées.

Ecrit par Katya
publié par stop au stress

1 commentaire: