mardi 21 avril 2009

Le stress, identifié depuis 5000 ans


Les 40.000 neurones autonomes du coeur et le cerveau émotionnel sont étroitement connectés l’un à l’autre. Il s’agit d’un véritable "système coeur-cerveau" dans lequel le coeur joue un rôle considérable.


Donc, ce réseau semi-autonome de neurones qui constitue le "petit cerveau du coeur" est profondément interconnecté avec le cerveau proprement dit. Dans les états de stress, d’anxiété de dépression, ou de colère, la variabilité du rythme cardiaque devient irrégulière, alors que dans les états de bien-être, de compassion, ou de gratitude, cette variabilité du rythme cardiaque est régulière.


Depuis près de 5000 ans, la médecine traditionelle chinoise a identifié des canaux d'energie dont l'équilibre est perturbé par l'anxiété et la dépression. Differentes techniques ont été dévéloppées pour contrôler directement des régions clés du cerveau émotionnel.

La méditation Sahaja Yoga offre un accès au cerveau émotionnel d'une façon interne, car elle permet l'éveil et le developpement d'une énergie qui, par la méditation regulière, équilibre le système nerveux sympathique. Cette énergie, une fois éveillée, baigne la zone limbique du cerveau et régularise la variabilité du rythme cardiaque, qui est une des expressions physiques du sentiment de bien-être intérieur.

publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire