jeudi 19 mars 2009

Qu'est-ce que le stress ?

Le stress et l’évolution:
Le stress n’est pas un mal ou un produit dérivé négatif de la civilisation. Les mécanismes du stress ont émergé très tôt dans l’histoire de la vie. On peut d’ailleurs qualifier certaines réactions d’animaux unicellulaires les plus primitifs de réactions au stress. La réponse au stimuli du stress a été affinée par la sélection naturelle, afin d’augmenter la faculté des organismes à faire face aux situations qui requièrent une réponse active ou une action défensive. Cet avantage doit être conséquent pour contre balancer son coût élevé. Le développement du système du stress donne un avantage à l’organisme au niveau de la sélection. Le système du stress est un système complexe et sophistiqué d’adaptation régulée. Ceux qui avaient les réactions les plus fortes au stress… sont ceux qui ont survécu !

Nous portons en nous leurs "gènes du stress". Jusqu’à l’âge de 3 ans, le niveau des hormones de stress dans le sang de l’enfant est en corrélation significative avec le niveau de stress de sa mère. L’expérimentation animale sur des souris, a montré que les descendants d’une souris exposée au stress durant sa période de gestation, ont des risques d’obésité augmentés de 25%.

Bénéfice et coût du stress :
 Le stress coûte toujours beaucoup à notre santé, certains disent que c’est très mauvais! Ce n’est ni bon, ni mauvais, c’est naturel. La réponse au stress doit augmenter l’habileté de l’organisme à faire face à des situations qui requièrent une action ou une défense. Le problème surgit si nous utilisons le stress à mauvais escient. On devrait toujours être très prudent quant à l’utilisation de traitements médicamenteux pour solutionner le problème de stress.
Les effets de beaucoup de médicaments sont basés sur la suppression du système nerveux central et autonome jusqu’à la production d’hormones du stress. Il en résulte une diminution dramatique de l’efficacité « du système de réponse à l’urgence ».
Il ne faut pas supprimer la réaction au stress par des médicaments: le coût pour la santé pourrait être encore plus dommageable en cas de réelle menace, et l’un des plus puissant système de défense naturelle en serait altéré.
publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire