jeudi 26 mars 2009

Ménopause : bouffées de chaleur



"Les bouffées de chaleur représentent un problème fréquent chez les femmes atteignant l’âge de la ménopause. En fait, 90% des femmes peuvent s'attendre à souffrir de symptômes à la ménopause et les bouffées de chaleur sont les plus fréquents. Ce symptôme se manifeste par une sensation de malaise accompagné du rougissement de la peau sur la partie supérieure du corps, de sudation et ainsi que de sensation de chaleur.
Il est intéressant de noter que ces bouffées de chaleur peuvent être provoquées ou empirées par le stress. En fait, de nombreuses femmes ont observé que des situations de stress important empirent fortement le nombre et la gravité de leurs bouffées de chaleur. Certaines femmes rapportent également que, quand elles sont calmes et détendues, l’intensité et la fréquence de leurs bouffées de chaleur diminuent.
Avec ceci présent dans notre l'esprit, nous avons mis en place une étude pilote sur les bouffées de chaleurs des femmes ménopausées. Nous avons choisi dix femmes, pour participer à un programme de huit semaines. Avant et après le programme de huit semaines, nous avons évalué la fréquence et la gravité de leurs bouffées de chaleur ainsi que d’autres symptômes de la ménopause en utilisant des méthodes de tests standards.


Les résultats obtenus ont été très impressionnants car toutes les femmes ont manifesté une amélioration de leurs symptômes. En fait, neuf femmes sur dix ont rapporté une réduction d'au moins 50% de la fréquence de leurs bouffées de chaleur et six d’entre elles, ont vécu une amélioration de 65 à 70%. Après huit semaines de "traitement" par la méditation Sahaja Yoga, l’amélioration obtenue était comparable à celle obtenue après huit semaines de traitement par une médication conventionnelle aux hormones de substitution. En outre, les mesures standards de la qualité de vie et des symptômes ont montré des niveaux d'amélioration similaires. Nous sommes maintenant en train de planifier une expérience aléatoire, plus large et contrôlée, visant à déterminer de manière plus concluante les potentialités de la méditation sahaja yoga, sur ce problème désagréable."

Cet article a été écrit par le docteur Ramesh Manocha dans "Diversity magazine", vol 2, n°5 – de juin 2001.
publié par stop au stress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire